Valeurs et volumes

 

Sensibilisation

Pour mon premier salaire après mon bac. ES et mes 3 années post-bac, je gagne 1850 euros nets.
Deux ans après, je négocie avec mon employeur un salaire de 1900 euros. Entre temps, l’inflation a
été sur la période 2% . Est-ce que je suis gagnant? Et si l’inflation avait été de 3% ?
 – pour vérifier tes réponses regarde la correction à la fin de cette page –
Cet exercice nous permet de comprendre que le salaire réel, celui qui me permet de connaître mon
pouvoir d’achat, dépend du montant de mon salaire touché à la fin du mois, le salaire nominal, mais
aussi du taux d’inflation. On doit donc savoir manipuler les formules ci-dessous

 

Les formules

Valeur réelle               = (valeur nominale / indice des prix ) x 100

ou

Valeur en € constant = (valeur en € courant / indice des prix ) x 100

ou

Valeur en volume       = ( la donnée en valeur / indice des prix ) x 100

Remarque: l’indice des prix traduit le taux d’inflation en référence base 100. Ainsi, une inflation de 4% signifie que l’indice de prix est 104.

On peut se permettre de faire un calcul approchant, surtout si on n’a pas de calculatrice. On trouve
alors des résultats presque similaires avec les formules suivantes:
Valeur réelle = valeur nominale – taux d’inflation x 100
ou
Valeur en € constant = valeur en € courant – taux d’inflation x 100
ou
Valeur en volume = la donnée en valeur – taux d’inflation x 100
 
Par exemple: le PIB de la France connait une augmentation de 4% sur l’année – on peut rêver – et
dans le même temps l’inflation approche les 2% , alors je me permets de dire que l’augmentation du
PIB en volume a été de 4% – 2% = 2 % , autrement dit la croissance économique a été de 2%.
Autre exemple : mon banquier me propose un crédit à un taux d’intérêt nominal de 4 % . J’anticipe
une inflation de 3% alors mon taux d’intérêt réel sera de 1% . Si l’inflation est en réalité de 5% alors
je suis gagnant puisque mon taux d’intérêt réel sera – 1% . Intéressant, non?

 

Exercices

Questions type bac et les réponses

Un exercice sur le salaire courant et constant (envoie un mail pour la correction) et un autre de l’INSEE sur le PIB ou encore sur les échanges extérieurs (niveau facile)

Comprendre l’indice des prix à la consommation et le pouvoir d’achat avec un exercice interactif (niveau facile)

 

 

Analyse de document (correction ci-dessous)

Question: Après avoir présenté le document, vous montrerez l’instabilité de la croissance

Croissance économique de la France entre 1950 et 2010

 Source: Comptes nationaux. INSEE, base 2005

 

Si tu as aimé cet article, tu peux mettre un commentaire ci-dessous. Si tu veux recevoir un article insolite tous les mois, alors abonne-toi à notre newsletter (c’est gratuit bien sûr) sur alloprofses. Enfin si tu recherches un tuteur en SES, pour améliorer tes résultats, prends contact avec moi.

 

MAJ mai 2020                                                                                                                                                  @ Philippe Herry                                                                

Corrigé

Cette série chronologique de l’INSEE, nous présente l’évolution du  PIB en valeur et en volume, c’est à dire sans l’inflation, entre 1950 et 2010. En simplifiant on peut dire que le PIB en valeur est équivalent au PIB nominal moins l’inflation. Plus l’écart entre les deux courbes est important et plus l’inflation est élevée.
Schématiquement nous retrouvons quatre périodes. Pendant les 30 glorieuses, entre 1950 et 1973, le taux de croissance est élevé (PIB en volume) puisqu’il se traduit par des taux annuels de croissance autour de 5%. A partir de la fin des années 60, l’écart entre le PIB en valeur et volume sera régulièrement plus élevé, ce qui montre la tension inflationniste. A la suite du choc pétrolier qui survient à l’automne 1973, la France connait une année de dépression en 1974 et par la suite la croissance économique oscillera entre moins de 0% (en 1993) et 4%. Cependant l’inflation se maintient à un niveau élevé. Par exemple on constate dans la deuxième moitié des années soixante-dix une évolution du PIB nominal qui oscille entre 12% et 15% alors que l’évolution du PIB réel ou en volume fluctue entre 2% et 4%. Cela va expliquer les politiques désinflationnistes des années 80. Cela va réduire l’inflation et donc petit à petit l’écart entre le PIB en valeur et en volume va s’estomper. A partir de la fin des années 80, l’inflation est réduite, ce qui fait que les courbes du PIB en valeur et en volume évoluent parallèlement. Enfin, nous pouvons apercevoir dans les dernières années de cette série chronologique, la crise de 2008, marquée par la dépression de l’année 2009. Le taux de croissance plonge alors à environ – 3%.
 
Remarque: cette série chronologique permet de rappeler les erreurs à ne surtout pas commettre.
Ne pas dire ‘ en 1951 le PIB en valeur baisse fortement’ C’EST FAUX. Le PIB en valeur, continue à augmenter mais beaucoup moins rapidement qu’auparavant.
Ne pas dire ‘ fin des années 80 le PIB en volume baisse’ C’EST FAUX. Le PIB en volume continue a augmenté mais moins vite qu’auparavant.
 
 
 
Correction du problème de sensibilisation
Mon salaire est passé de 1850 € à 1900 €
évolution en valeur de mon salaire: ((1900 – 1850 ) / 1850 ) x 100 = 2,7 Mon salaire a augmenté
de 2,7% entre les 2 périodes.
L’inflation a été de 2%
Mon salaire réel a augmenté de 102,7 / 102 x 100 = 100,7 (arrondi) Mon salaire a réellement
augmenté de 0,7% ou dit autrement mon pouvoir d’achat a augmenté de 0,7%
Si l’inflation avait été de 3%
Mon salaire réel aurait diminué de 102,7 / 103 x 100 = 99,7 Mon salaire aurait diminué de 0,3 %

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.