La fiche de cours en SES

Les lycéens puis après les étudiants doivent réaliser des fiches de cours pour les aider à mémoriser les éléments importants de chaque chapitre étudié. Depuis plus de vingt ans d’enseignement, je vois les mêmes erreurs, aussi je donne ci-dessous quelques conseils.

Une fiche en forme

 

Certains lycéens ou étudiants emportés par le tout numérique, souhaitent poursuivre le travail en faisant des fiches sur ordinateur. Il y a effectivement des avantages. C’est propre, on peut retirer et rajouter des éléments comme bon nous semble. Pour autant, l’inconvénient majeur est que la fiche est moins facilement accessible. C’est moins pratique dans les transports en commun, pendant une pause, …  aussi la fiche papier garde encore des atouts. D’autant plus que l’écriture peut aider à la mémorisation. La fiche est de petit format et rigide. La fiche bristol, format A5 parait idéal. Pour avoir une fiche propre, je vous conseille d’éviter les ratures en utilisant par exemple des stylos à encre effaçable qui sont un peu plus chers que les bic mais … vous travaillez pour votre avenir, cela vaut bien un petit investissement !

Sur le fond de la fiche

Faisons simple. La fiche suit la structure du cours de l’enseignant ou du cours support. On retrouve alors sur les fiches, les titres de parties et sous-parties. On met en majuscule ou on souligne, ou on utilise de la couleur, …comme bon te semble !

Dans les sous-parties on retrouve les mots clés ou concepts principaux mais sans les définir car justement l’idée est de se rappeler ce que l’on doit mémoriser. On y retrouve aussi les théories et les mécanismes principaux (par exemple effet de déversement en économie ou paradoxe d’Anderson en sociologie), mais aussi les auteurs principaux ou encore quelques dates clés.

Pour mémoriser les idées principales, on peut faire des schémas, cela permet de retrouver notamment les liens de causes à effets en économie ou sociologie ou science politique.

Du plus sur la fiche et des fiches en plus

Tu connais le proverbe : ‘il faut battre le fer pendant qu’il est chaud’. Pour construire ta fiche, il ne faut pas attendre la fin de l’année, mais dès la fin du chapitre, il faut s’y atteler.  Cela aide d’ailleurs à mémoriser pour le devoir qui va très certainement tombé. Cette fiche, il faut la montrer aux camarades de classe, aux professeurs, pour être sûr de soi. Réviser à partir d’une fiche qui est partielle, c’est une course qui est déjà perdue.

Au delà du la fiche du chapitre, je te conseille de construire également au fil de l’année, une fiche auteurs d’économie, de sociologie et de science politique, ou encore une fiche qui reprend les principaux conseils de méthode données pendant les corrections de devoirs.

 

Si tu as aimé cet article, tu peux mettre un commentaire ci-dessous. Si tu veux recevoir un article insolite de SES tous les mois, alors abonne-toi à notre newsletter (c’est gratuit bien sûr) sur alloprofses. Enfin si tu recherches un tuteur en SES, pour améliorer tes résultats, prends contact avec moi.

MAJ juin 2020                                                                                                                 @ Philippe Herry

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.