Pourquoi les frontières entre les classes sociales ont-elles tendance à se brouiller ?

L’intitulé du sujet  2013 ci-dessous et la correction i

 

Corrigé

Au sens large nous pouvons définir les classes sociales comme des groupes sociaux ayant une existence de fait et non de droit et qui réunissent des individus ayant des caractéristiques économiques, sociales, culturelles similaires. Mais le concept est chargé d’idéologie et le sens varie ainsi selon l’auteur de référence. Ainsi, M Weber considère que la société se structure selon trois ordres distincts, l’ordre économique, social et politique. Les classes sociales correspondent uniquement à l’ordre économique et elles réunissent des individus ayant des chances différentes d’accéder à certains biens ou services. C’est une vision nominaliste des classes sociales à l’antipode de celle de Karl Marx qui considère que les classes sociales sont réalistes puisqu’elles réunissent des individus en fonction de leur place dans le système de production. Enfin Marx distingue la classe en soi et la classe pour soi lorsque les individus ont conscience d’appartenir à la classe sociale et vont ainsi pouvoir se positionner dans la lutte des classes.  Ainsi

– problématique : la croissance économique a permis à de nombreux pays industrialisés un développement économique qui s’est accompagné d’une transformation de la strucutre sociale de la société.Cette nouvelle structure sociale remet en cause la dichotomie traditionnelle entre les classse favorisées et les classes exploitées.

– annonce de plan : nous verrons dans un premier temps que la montée des classes moyennes a modifié la vision dualiste de la société. D’autre part, dans un deuxième temps, nous analyserons les autres formes d’inégalités qui brouillent les frontières de classe

I. La moyennisation de la société bouleverse les frontières de classes

A. Une classe moyenne qui prédomine

→ constat chiffré (effectifs des professions intermédiaires en forte augmentation et dichotomie entre ouvriers qualifiés et non qualifiés) voir document 2

→ une redistribution par l’Etat qui réduit les écarts de niveau de vie

→ une mobilité sociale au mérite qui est permise pat l’éducation offerte à tous

B. Un sentiment de classe qui s’estompe

→ constat document 1

→ notion de classe en soi et classe pour soi (K. Marx)

→ la constellation centrale A. Touraine

II. D’autres formes d’inégalités sociales viennent brouiller les frontières de classes sociales

A. Des inégalités genrées

→ constat document 4 même si les inégalités s’estompent l’écart entre le taux de chômage des femmes et des hommes est resté longtemps important

→ notion de plafond de verre

→ au delà du travail, les inégalités homme-femme se constate dans la répartition des tâches ménagères, les discriminations sexuées

B. Des effets d’âge ou de génération

→ des inégalités d’accès au monde du travail (document 4)

→ des cultures différentes en fonction de l’âge (document 3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *