Les sujets et les plans appropriés en Sciences Sociales et Politiques

 

Les plan-types qui répondent aux sujets-types, ci-dessous, ne vous épargnent pas la nécessité de bien comprendre la formulation du sujet et les illustrations nécessaires à l’aide du ou des document(s)

 

La plupart des plans proposés sont en deux parties pour respecter le temps imparti d’une heure

 

Thème 1 : Quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques?

Trois types de sujet sont envisageables

1) Les sujets visant à caractériser le régime politique de tel pays.

Exemple: Quelles sont les caractéristiques institutionnelles du régime politique actuel de la France ?

Plan proposé: La France est caractérisée par un régime semi-présidentiel …

          1. …. qui associe les caractéristiques du régime parlementaire

          2. … et ceux du régime présidentiel

 

Exemple proche: Dans quelle mesure peut-on dire que le régime politique français est de nature présidentiel?

Plan proposé: La France est caractérisée par un régime semi-présidentiel …

          1. …. ce qui associe les caractéristiques du régime présidentiel (avec un pouvoir fort de l’exécutif, renforcé par l’élection du président au suffrage universel direct (1962))

          2. … et ceux du régime parlementaire (un exécutif bicéphal et un autocontrôle des pouvoirs avec d’un côté la dissolution et de l’autre la motion de censure)

 

Dernier exemple: En quoi le régime politique anglais a-t-il les caractéristiques d’un régime parlementaire ?

Plan proposé: Le régime anglais est historiquement à l’origine de la séparation souple des pouvoirs

I. Un exécutif bicéphal qui est issu du pouvoir législatif

II. Une collaboration des 2 pouvoirs

 

2) Les sujets visant à caractériser un régime parlementaire, présidentiel ou semi-présidentiel

Exemple: Quels sont les caractéristiques d’un régime politique présidentiel?

Plan proposé: Une séparation stricte des pouvoirs

I. Un chef d’ État irresponsable qui exerce le pouvoir exécutif avec un Parlement indépendant …

II. … qui nécessite cependant une collaboration forcée (véto présidentiel, « impeachment » parlementaire)

 

3) Les sujets qui portent sur les caractéristiques des régimes démocratiques

Exemple: Caractérisez les composantes institutionnelles d’un régime démocratique

Plan proposé:

I. Le régime démocratique est l’expression de la souveraineté populaire (par le biais des représentants ou directement par des consultations populaires comme le référendum)

II. Le régime démocratique est un État de droit (il respecte la hiérarchie des règles, l’égalité des droits, l’indépendance de la justice et la séparation des pouvoirs)

III. Il respecte les libertés fondamentales (libertés d’expression et pluralités d’expression)

Autre exemple: En quoi les régimes politiques démocratiques se distinguent-ils entre eux?

Plan proposé:

I. Une séparation souple ou une collaboration étroite des pouvoirs (régime parlementaire)

II. Une séparation stricte ou une collaboration forcée des pouvoirs (régime présidentiel)

III. Un régime semi-présidentiel qui associe les deux

 

Thème 2 : comment s’organise la compétition politique en démocratie?

Quatre types de sujet sont envisageables

1) Les questions générales sur les concepts du thème

Exemples: quels sont les différents modes de scrutin? Qu’est-ce que la démocratie délibérative?

 

2) Les sujets qui portent sur les effets des modes de scrutin sur le système politique

Exemple: Quels sont les effets des modes de scrutin sur le système politique ?

Plan proposé:

I. Les effets du mode de scrutin majoritaire (la prime au parti arrivé en tête et les avantages : la stabilité gouvernementale/ des partis politiques qui doivent distinguer clairement leurs programmes . Les limites: la bipolarisation/ les électeurs vont préférer le vote utile au vote sincère. Le manque de diversité des représentants peut engendrer frustration et abstention)

transition: le mode de scrutin proportionnel doit-il alors être privilégié?

II. Les effets du mode de scrutin proportionnel (une description du mode de scrutin puis des avantages: la diversité des représentants/ pas de domination politique/ la nécessité de s’entendre est à l’origine de gouvernements plus modérés/ les limites : la menace d’une instabilité gouvernementale. Référence à la IV ème République / l’importance des partis charnières qui vont déterminer la majorité. Ces partis ont donc un poids surdimensionné.)

Remarque: ce plan est adaptable en fonction des documents proposés

 

3) Les sujets sur la sous-représentation des femmes.

Exemple: Quels sont les obstacles à la parité hommes-femmes dans la compétition politique ?

Plan proposé:

I. Des lois sur la parité homme-femme qui n’est pas suffisamment contraignantes

-> des stratégies d’évitement

-> des règles peu dissuasives

II. Des obstacles culturels

-> les stéréotypes de genre dans la société

-> des rôles genrés dans les organisations partisanes

Remarque: ce plan peut s’inverser notamment en fonction des documents proposés

 

4) Les sujets sur la démocratie participative ou délibérative

Exemple : La démocratie délibérative permet-elle d’enrichir la démocratie représentative ?

Plan proposé:

I. La démocratie délibérative peut conforter la démocratie représentative sous certaines conditions.

-> participation active des citoyens à la chose publique/ intégration à la vie de la cité/ pas de sentiment d’exclusion

-> certaines conditions à remplir: une formation technique est parfois nécessaire/ la nécessité de prendre des décisions dans l’intérêt général

II. La démocratie délibérative ne peut résoudre tous les problèmes de la démocratie représentative.

-> Le rôle des représentants dans le choix reste déterminant/ responsabilité politique

-> Au delà des intérêts particuliers, les élus doivent travailler pour l’intérêt général

 

Thème 3 Les organisations politiques

Deux types de sujet sont envisageables:

1) Les sujets qui reprennent l’intitulé principal du thème

Exemple: Comment les organisations politiques participent-elles au fonctionnement de la démocratie?

Plan proposé:

I. La contribution des partis politiques

-> la politisation politique

-> la mobilisation électorale

II. La contribution des autres organisations politiques : les associations, les syndicats ou les groupes d’intérêt

-> une société civile qui coopère avec les pouvoirs publics

-> une société civile influente qui oriente les décisions

 

2) Les sujets qui ciblent un groupe plus particulier, comme les groupes d’intérêt ou encore la société civile

Exemple: Montrez les rôles que peut tenir la société civile organisée dans le fonctionnement des démocraties actuelles

Plan proposé: Dans l’introduction: définir ‘société civile’ et montrer qu’elle a différentes influences sur les décisions publiques

I. Une société civile qui collabore avec les pouvoirs publics

II. Une société civile qui diffuse des idées

III. Une société civile contestataire

 

Thème 4 culture et comportements politiques

Deux types de sujet sont envisageables:

1) Les sujets qui font le lien entre socialisation (politique) ou agent de socialisation et les attitudes politiques

Exemple: Quel est le rôle de la socialisation dans la formation des attitudes et comportements politiques ?

Plan proposé:

I. Un socialisation primaire déterminante pour l’attitude politique

-> le rôle essentiel de la famille, de l’école et des groupes de pairs (Référence à A. Muxel, A. Percheron notamment)

II. Une socialisation secondaire qui renforce ou modifie l’attitude politique

-> Une identification partisane persistante (paradigme de Michigan)

-> mais de nouvelles expériences de vie

 

2) Les sujets qui font le lien entre culture politique et attitudes politique

Exemple: Montrez que les attitudes politiques sont le reflet de la culture politique

Plan proposé:

Introduction: il faudra montrer le rôle de la culture politique via-à-vis des attitudes politiques. En définissant les termes on introduit le plan. La culture politique, c’est à dire l’ensemble des connaissances, représentations et jugements des citoyens sur le système politique, est en continuelle évolution. Ainsi les attitudes politiques, les dispositions acquises qui influencent les opinions et les comportements politiques, ne sont pas intangibles puisqu’elles se modifient au gré des évolutions de la culture politique

I. Des cultures politiques qui expliquent les attitudes politiques

-> les liens valeurs et positionnement politique de l’individu. L’identification partisane est notamment d’ordre affectif (paradigme de Michigan)

-> des normes qui influent sur les comportements politiques

II. La culture politique évolue et explique les transformations des attitudes politiques

-> les représentations politiques évoluent dans le temps et transforment ainsi les positionnements et comportements politiques (voir notamment les travaux de Braconnier et Dormagen)

 

Thème 5 les répertoires de l’action politique 

Le type de sujet envisageable:

Les sujets qui interrogent la variété des répertoires de l’action politique (RAP) ou qui montre la transformation des RAP

Exemple proposé: Montrez que les répertoires d’actions collectives dépassent aujourd’hui la pratique du vote

Plan proposé:

I. Des répertoires d’action politique conventionnels …

-> la construction historique de l’acte électoral

-> un acte électoral qui s’est ritualisé

II. … complétés par des actions moins conventionnelles

-> des répertoires innovants

-> avec des caractéristiques différents (mode d’actions transnationales avec de nouveaux acteurs)

 

ou encore

I. Des répertoires d’action politique (RAP) variés qui traduisent une richesse de l’action démocratique …

-> des actions variées (au delà du vote, le RAP mobilise de multiples formes)

-> qui diffèrent selon les groupes sociaux

II. mais qui traduisent également une remise en cause des RAP traditionnels

-> le rituel du vote est perturbé (abstentionnisme)

-> des engagements plus pragmatiques moins idéologiques

 

 

Thème 6 le comportement électoral

Cinq types de sujets peuvent être envisagés

1) Les sujets liés aux taux de participation ou d’abstention aux élections

Exemple: Comment expliquer l’abstention en matière de comportement électoral ?

Plan proposé:

I. Une abstention liée à un déficit d’intégration sociale

-> le sentiment d’exclusion éloigne de la participation électorale (paupérisation, chômage, faible formation…)

-> le cens caché de D. Gaxie

II. Une abstention stratégique

-> le sentiment du manque d’enjeu politique

-> mais aussi le moratoire électoral de A. Muxel ou le rôle des médias …

 

2) Les sujets liés aux explications sociologiques du vote

Exemple: Montrez que les variables lourdes du comportement électoral influencent les choix électoraux.

Plan proposé:

I. Une influence déterminante du statut socioprofessionnel …

-> le revenu et le patrimoine détermine l’acte de vote

-> un vote de classe

II. … qui est complétée par des variables culturelles

-> la pratique de la religion, le niveau d’étude, la taille de l’agglomération …

 

3) Les sujets sur le vote rationnel et l’instabilité des comportements électoraux

Exemple: Comment peut-on expliquer l’instabilité des comportements électoraux ?

Plan proposé:

I. Un acteur stratège qui module son comportement politique selon l’offre politique

-> un électeur rationnel

-> une thèse à nuancer

II.Un acteur stratège qui module son comportement selon le type d’élection

-> le mode de scrutin détermine la participation

-> l’enjeu de l’élection

 

4) Les sujets reliant explication sociologiques du vote et vote rationnel

Exemple: 3 sujets qui entraînent des plan quasi similaire

Le comportement électoral s’explique-t-il uniquement par les variables lourdes ?

Peut-on encore parler de variables lourdes explicatives du comportement électoral aujourd’hui en France ?

Dans quelle mesure les variables lourdes permettent-elles d’expliquer le comportement électoral ?

 

Plan proposé:

I. Un comportement électoral qui s’explique (en partie) par des variables lourdes …

-> le revenu, le patrimoine, la profession et le niveau de formation

-> les autres variables: l’âge, l’appartenance religieuse ou communautaire, le lieu de résidence, le sexe

II. … mais aussi par des stratégies rationnelles

-> un choix électoral plus pragmatique et moins idéologique

-> un vote sur enjeu

 

5) Le programme officiel précise également que  » la question de l’articulation entre médias, communication et vie politique sera également abordée afin de comprendre son éventuel impact sur les attitudes politiques. Cependant pour l’instant, il n’y a eu aucun sujet sur ce sujet.

 

Thème 7 construction européenne et action publique

Trois types de sujets peuvent être envisagés

 

1) Les sujets liés aux caractéristiques de l’Union Européenne

Exemple: Quelles sont les caractéristiques de l’ordre politique européen?

Plan proposé:

I. Une mise en avant des valeurs démocratiques

-> une condition essentielle pour les pays souhaitant adhérer à l’UE

-> un pouvoir européen en construction qui se démocratise (renforcement du pouvoir du parlement européen)

II. Une organisation des pouvoirs originale

-> une gouvernance multi-niveaux…

-> … qui s’appuie sur le principe de subsidiarité

 

2) Les sujets liés à la gouvernance multi-niveaux

Exemple: Vous montrerez que la construction européenne instaure une gouvernance multi-niveaux

Plan proposé:

I. Une répartition des pouvoirs entre différents niveaux

-> des compétences exclusives, partagées et des compétences des États-membres

II. Une interaction entre différents échelons territoriaux pour la mise en place des politiques publiques

-> différents exemples d’interaction

-> le rôle du Comité des Régions

 

3) Les conséquences, effets ou impacts de la construction européenne sur l’action publique

Exemple: Quels sont les effets de la construction européenne sur la conduite de l’action publique?

Plan proposé:

I. Un partage des compétences entre les institutions supranationales et les États-membres

-> l’Europe dispose de compétences exclusives attribuées par les États-membres

-> les compétences exclusives des États-membres arbitrées par le principe de subsidiarité

II. Une influence de l’UE sur la construction des politiques publiques

-> la primauté du droit européen (règlements et directives)

-> vers des valeurs communes et une culture commune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *