Les sujets et les plans appropriés en Economie Approfondie

 

 Pour chacun des six thèmes du programme d’économie approfondie je te propose les sujets-types et les plans appropriés

Première remarque: les plans-types qui répondent aux sujets-types, ci-dessous, ne t’épargnent pas la nécessité de bien comprendre la formulation du sujet et les illustrations nécessaires à l’aide du ou des document(s).

Deuxième remarque: je ne donne ci-dessous que des exemples d’intitulé de sujets sans les documents. Pour voir le sujet en entier il faut alors le rechercher sur le site de l’académie de Versailles

 

Thème 1 : Comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la croissance économique?

Quatre types de sujet peuvent être envisagés. Comme une poupée gigogne nous avons des sujets qui s’emboîtent du thème large, les effets de la dynamique économique sur la croissance économique, à des thèmes plus étroits comme la relation entre le cycle de vie et le niveau d’épargne

1) Les sujets larges qui traitent la question principale

Exemple: Comment la dynamique démographique peut-elle agir sur la croissance économique ? (Polynésie 2014)

Le Plan proposé reprend le plan du thème:

I. Les effets de la démographie sur la population active

II. Les effets de la dynamique démographique sur l’épargne et la consommation

 

2) Les sujets plus nombreux qui traitent la relation dynamique démographique et épargne (en France ou plus généralement)

Exemple: Comment la dynamique démographique agit-elle sur le montant de l’épargne en France?

(France métropolitaine 2012)

Plan proposé:

I. L’impact théorique du vieillissement de la population

-> Les trois stades du cycle de vie de Modigliani

-> Les conséquences modélisées sur l’épargne

II. Une réalité plus complexe

-> Des constats qui invalident le modèle

-> Effet génération vs effet d’âge. Le comportement des personnes âgées se modifie

 

3) Les sujets qui traitent la relation dynamique démographique et population active (en France ou plus généralement)

Exemple: Quels peuvent être les effets de la dynamique démographique française sur la population active ? (Polynésie 2013)

Préalable: il s’agit de bien spécifier la dynamique démographique française qui se caractérise principalement par un vieillissement de la population mais moins marqué que dans les autres pays d’Europe. La singularité française est que le mouvement naturel explique les ¾ de la croissance démographique alors que dans les autres pays d’Europe c’est le mouvement migratoire. Il s’agira donc de cerner les effets du vieillissement de la population sur la population active, population en âge de travailler exerçant une activité rémunérée ou pas. On peut discerner des effets quantitatifs (nombre d’actifs, nombre de chômeurs…) et des effets qualitatifs (impact sur la productivité…) .

Plan proposé:

I. Les effets du vieillissement de la population sur le chômage

→ à priori des effets bénéfiques (papy-boom)

→ à relativiser car il y a pleins de facteurs qui rentrent en comptent (comportement d’activité des femmes, activité des seniors)

II. Les effets du vieillissement de la population sur la productivité

→ à priori un effet négatif

→ à relativiser

 

4) Les sujets plus étroits qui traitent un aspect plus précis du chapitre

Exemple: Comment le cycle de vie agit-il sur le montant de l’épargne ? (Polynésie 2015)

Préalable: Le sujet propose de reprendre les effets attendus selon le modèle du cycle de vie de F. Modigliani et de relativiser les effets car l’observation empirique ne valide pas ce modèle.

Plan proposé:

I. Les 3 stades du modèle du cycle de vie

→ la jeunesse inactive (désépargne)/ l vie active (épargne)/ la vieillesse (désépargne)

II. Un modèle à nuancer

→ comportements d’épargne des personnes âgées

→ comportement altruiste versus l’homo-oeconomicus

 

Thème 2 quel est l’impact des variables économiques et démographiques sur le financement de la protection sociale?

Trois types de sujet peuvent être envisagés

 

1) Le sujet peut-être général en reprenant la problématique générale. Il y a alors deux types de plan qui se dégagent selon la question posée

Exemple 1: Quels sont les principaux problèmes auxquels se heurte le financement de la protection sociale ? (France métropolitaine 2014)

Plan proposé:

I Un problème d’ordre conjoncturel …

→ une conjoncture économique défavorable qui limite les recettes et accroît les dépenses (chômage, politique sociale)

II. … qui se cumule avec un problème d’ordre structurel

→ vieillissement de la population qui pèse sur le système de retraite par répartition mais aussi sur le système de santé

 

Exemple 2: Quel est l’impact des variables démographiques sur le financement de la protection sociale ? (Antilles-Guyane 2016)

Plan proposé:

I. Les difficultés de financement du système de retraite

→ l’impact sur le système de retraite par répartition. Face aux difficultés d’équilibrer les finances, on recherche l’augmentation des recettes en augmentant la durée de cotisation ou les prélèvements obligatoires ou on recherche la réduction des dépenses grâce à la baisse du taux de remplacement

→ la tentation du système de capitalisation.

II. Les difficultés de financement du système de santé

→ un système français avec une forte intervention publique

→ le vieillissement de la population pèse sur les dépenses de santé

 

2) Le sujet peut-être centré sur les difficultés de financement du système de retraite

Exemple: En quoi les variables économiques et démographiques ont-elles un impact sur le financement des retraites ? (France métropolitaine 2015 sujet de remplacement)

Préalable: les variables démographiques introduisent les effets structurels sur le financement des retraites et cela est accentué par une conjoncture économique peu favorisante notamment depuis 2008.

Plan proposé:

I. Un vieillissement de la population qui pèse sur le financement des retraites

→ retraite par répartition/ ratio de dépendance/ augmentation des dépenses pour l’assurance vieillesse

II. Une conjoncture économique peu favorable

→ des contraintes sur les recettes qui financent les retraites (poids du chômage/ salariés précaires)

→ des dépenses contraintes par l’État ( poids des dettes publiques, des politiques sociales voire des politiques sécuritaires)

 

3) Le sujet peut-être centré sur la gestion des systèmes de santé

On peut alors repérer 2 types de sujet

Exemple 1: A quelles difficultés est confrontée la protection sociale en France aujourd’hui ? On pourra privilégier l’exemple de la santé. (Pondichery 2013)

Préalable: Les deux documents qui accompagnent la question nous montre que le thème est circonscrit à la santé. L’introduction permettra alors de caractériser le système de santé français

Plan proposé:

I. Un vieillissement de la population qui pèse sur les dépenses de santé …

II. … ce qui nécessite une gestion particulière de la santé sous contrainte d’équité

→ éviter l’aléa-moral/ gérer la sélection adverse sans véritablement discriminer les citoyens

Exemple 2: Quel impact l’aléa moral peut-il avoir sur le financement de la protection sociale? ( Amérique du Sud 2013)

Plan proposé:

I. L’aléa moral du prescripteur pèse sur les dépenses de santé

→ l’asymétrie d’information favorise les prestations induites par les médecins

II. L’aléa moral du consommateur d’actes médicaux

→ une aléa moral ex-ante (comportement à risque de l’assuré)

→ un aléa moral ex-post (surconsommation médicale de l’assuré)

 

Thème 3 : dans quelles circonstances les entreprises peuvent-elles exercer un pouvoir de marché?

Trois types de sujet peuvent être envisagés qui correspondent aux trois parties principales du chapitre

1) Le sujet peut porter sur les structures de marché permettant d’obtenir un pouvoir de marché

Exemple: Comment les entreprises peuvent-elles exercer un pouvoir de marché? (sujet Amérique du Nord 2013)

Plan proposé: parmi les quatre structures de marché, concurrence pure et parfaite, concurrence monopolistique, oligopole et monopole, seule la concurrence pure et parfaite ne permet pas d’obtenir un pouvoir de marché

I. La concurrence monopolistique

→ différenciation des produits

II. L’oligopole

→ les cartels

III. Le monopole

→ opération de concentration / fusions-acquisitions

→ élasticité-prix faibles avec manque de substituts aux produits

 

2) Le sujet qui prédomine pour ce thème: les barrières à l’entrée permettant aux entreprises d’exercer un pouvoir de marché

Exemple: Comment les barrières à l’entrée permettent-elles de conforter un pouvoir de marché? (sujet Antilles Guyane 2016)

Plan proposé:

I. Les barrières à l’entrée structurelle

→ monopole naturel et économie d’échelle/ effet de réseau

II. Les barrières à l’entrée stratégiques

→ brevets et droit de propriété/ imperfection de l’information/ prix prédateurs

 

3) Le sujet qui porte sur la stratégie de discrimination par les prix du monopole discriminant

Exemple: En quoi la stratégie de monopole discriminant repose-t-elle sur un pouvoir de marché ? (sujet Asie 2014)

Plan proposé:

I. Une capacité à segmenter la clientèle

→ estimation de la disposition à payer/ élasticité faible alors prix élevé

II. Discriminations tarifaires

→ nombreux exemples dans les transports et l’hôtellerie

→ différents critères de discrimination: les critères temporel, géographique, socio-économique …

 

Thème 4 : quel est le rôle de la politique de concurrence?

Trois types de sujet peuvent être envisagés.

1) Les sujets qui reprennent la question générale du sujet en demandant au candidat de spécifier les objectifs de la politique de concurrence, les effets et les modalités.

Exemple: Pourquoi une politique de la concurrence est-elle nécessaire? (sujet Antilles-Guyane 2013)

Plan proposé:

I. Une politique de concurrence à l’égard des entreprise

-> les modalités : le contrôle à priori pour éviter les distorsions de marché et la répression à postériori contre les cartels et les abus de position dominante

→ les effets réduction des prix et augmentation du pouvoir d’achat des consommateurs/ incitation des entreprises à innover et à augmenter la productivité d’où une compétitivité prix et hors-prix

II. Une politique de concurrence pour limiter l’intervention publique qui pourrait fausser la concurrence

→ contrôler les aides de l’Etat pour éviter les distorsions de marché

→ permettre la concurrence des services publics limiter le monopoles publics/ mettre en place des moopoles publics de réseaux

 

2) Les sujets qui portent sur une modalité précise de la politique de concurrence.

On retrouve alors les sujets qui portent sur le contrôle des pratiques anticoncurrentiels autrement dit les cartels de production et les abus de position de dominante et les sujets qui se concentrent sur le contrôle de la structure de marché pour éviter les distorsions de concurrence.

Enfin il y a les sujets qui portent sur le contrôle de l’intervention publique qui pourrait fausser la concurrence

Exemple 1: Comment la politique de la concurrence peut-elle lutter contre les abus de position dominante?

Plan proposé:

I. Une surveillance ex-ante des marchés pour éviter les abus de position dominante

-> régulation des fusions-acquisitions

→ programme de clémence pour les entreprises qui révèlent les ententes

II. Une répression ex-post

→ des amendes pour les abus

Exemple 2: Comment la politique de la concurrence peut-elle limiter l’intervention publique?

Plan proposé:

I. Contrôler les aides de l’État pour éviter les distorsions de la concurrence

II. Libéraliser les services publics

→ remise en cause des monopoles publics/ services publics de réseaux

Attention au sujet parallèle ci-dessous qui n’implique pas le même type de plan

Montrez quelles peuvent être les justifications d’une politique de la concurrence s’exerçant vis-à-vis de l’intervention publique (sujet Pondichery 2014).

Plan proposé après reformulation du sujet: Une politique de concurrence pour limiter l’intervention publique qui pourrait fausser la concurrence

I. Contrôler les aides de l’État pour éviter les distorsions de marché

II. Permettre la concurrence des services publics en limitant les monopoles publics

 

3) Les sujets qui portent sur le débat autour de la pertinence de la politique de concurrence

Exemple: Montrez que la politique de concurrence est source de débats (sujet Amérique du Sud 2014)

Plan proposé:

I. Un bilan de la politique de concurrence parfois peu probant

→ une baisse limitées des coûts de production et des prix de vente car la concurrence engendre des coûts supplémentaires (coût de transaction/ coût de surveillance/ coût publicitaire)

II. Une politique de concurrence qui peut s’opposer aux objectifs de la politique industrielle

→ le débat sur l’existence de monopoles naturels ou l’aspect positif des entreprises dominantes qui peuvent innover (J. A Schumpeter)

 

Thème 5 : qu’est-ce que la globalisation financière?

Trois types de sujet peuvent être envisagés.

1) Les sujets qui portent sur les caractéristiques de la globalisation financière

Exemple: comment caractériser la globalisation financière (Antilles-Guyane 2015)

Préalable: ce type de sujet nécessite de définir la globalisation financière c’est à dire un marché unique mondial de capitaux et une intégration des différents marchés de capitaux

Plan proposé:

I. Des marchés nationaux à une dimension mondiale

→ des marchés mondiaux en continu via Internet

II. Une intégration des différents marchés de capitaux

→ des innovations financières

 

2) Les sujets liés aux explications de la globalisation financière

Ce type de sujet reprend essentiellement la règle des « 3D » énoncée par Henri Bourguinat. On peut alors retrouver un plan en trois parties

I. La déréglementation financière opérée à la fin des années 70 avec le renouveau des idées libérales

-> une innovation financière

-> une réduction des contrôles et une intensification de la concurrence mondiale

II. Le décloisonnement des marchés

-> un effacement des frontières entre les différents marchés

-> des marchés qui ne sont plus liés à la position géographique

III. La désintermédiation

-> une augmentation de la financiarisation directe grâce à de nouveaux acteurs

-> une recomposition du rôle des banques avec une nouvelle fonction d’intermédiation financière

 

3) Un sujet plus étroit axé sur l’intermédiation financière

Exemple: La globalisation financière a-t-elle supprimé l’intermédiation financière ? (France métropolitaine 2016)

Le plan proposé:

I. Une désintermédiation financière …

-> de nouveaux acteurs (hedge fund…)

-> une innovation des titres et du trading : titrisation, flash trading…

II. … qui s’accompagne d’une recomposition des fonctions bancaires

-> titrisation des créances, conseils liés aux portefeuilles d’actifs

 

Thème 6 : comment expliquer les crises financières et réguler le système financier

Quatre types de sujet sont envisageables:

1) Les sujets qui portent sur la première partie du thème : les explications des crises financières

Exemple: Comment peut-on expliquer les crises financières ? (sujet Amérique du Nord 2013)

Plan proposé:

I. Le rôle des déséquilibres macroéconomiques

II. Le comportement mimétique des opérateurs de marché

III. Une prise de risque encouragée par un aléa moral

 

2) Les sujets qui ciblent une des trois explications des crises financières à savoir; les déséquilibres macroéconomiques, le mimétisme des comportements des acteurs économiques et l’aléa-moral

Exemple 1: Vous expliquerez en quoi le comportement mimétique est un facteur essentiel des crises financières. (sujet de remplacement Antilles Guyane 2014)

Plan proposé:

I. Le mécanisme de comportement mimétique …

II… provoque les crises financières

→ une bulle spéculative …

→ … qui va éclater

 

Exemple 2: Comment les problèmes d’aléa moral peuvent-ils contribuer à l’instabilité financière ?

(sujet de remplacement France métropolitaine 2014)

Plan proposé:

I. Face à la confiance dans la protection de la collectivité en cas de pertes massives, les opérateurs financiers augmentent les risques

II. Cette prise de risque induit la création de bulles spéculatives puis de l’éclatement des bulles

 

3) Les sujets qui portent sur la deuxième partie du thème : les mesures permettant de réguler le système financier

Exemple: Comment peut-on limiter l’instabilité financière ? (sujet Liban 2016)

Plan proposé:

I. Une règlementation prudentielle

→ Bâle III et les ratios prudentiels

II.Un contrôle indépendants des agents financiers

→ des agences de notation sans conflits d’intérêt

III. Une plus grande transparence de l’information

→ paradis fiscaux

→ hedge funds

 

4) Les sujets qui ciblent une des trois formes de régulation financière retenue à savoir des règlements prudentiels, le contrôle des acteurs financier par des agents indépendants et encore la transparence de l’information

Pour le moment aucun sujet n’a été proposé. Mais on pourrait imaginer un sujet comme celui que je vous propose

Exemple : Comment les règlements prudentiels peuvent-ils permettre la régulation financière?

Plan proposé:

I. Des ratios prudentiels : un contrôle ex-ante des acteurs bancaires

II. La lutte contre les zones déréglementées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *