Qu’est-ce que produire pour une entreprise?

 

« Ma petite entreprise … connait pas la crise » chantait Bashung, disparu en 2009. Comment classer les entreprises? Comment les entreprises produisent-elles?  
 
Les notions du programme à connaître: facteurs de production, coût total, moyen et marginal,  recette totale, moyenne et marginale, productivité et loi des rendements décroissants.

I. La diversité des entreprises

Toutes les entreprises produisent des biens ou des services marchands. Pour autant, il existe une diversité d’entreprises selon la taille ou le secteur d’activité.

    A. Des petites entreprises aux … firmes transnationales

    Aujourd’hui, en France, il y a environ 3 millions d’ entreprises. La plupart sont des microentreprises, c’est à dire des entreprises de moins de 10 salariés qui d’autre part, ne réalisent pas plus de 2 millions de Chiffre d’Affaires (le C.A représente le montant des ventes) ou encore le bilan total, c’est à dire l’ensemble des valeurs possédés, ne dépasse pas 2 millions d’euros. Elles représentent la grande majorité des entreprises de France. Plus précisément sur 100 entreprises en France presque 93 sont des microentreprises.  Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) regroupent l’ensemble des entreprises de moins de 250 salariés dont le Chiffre d’ Affaires  ou le bilan total ne dépassent pas certaines limites. Au total sur 100 entreprises en France, il y a un peu plus de 7 PME, mais elles regroupent presque 60% de l’emploi et elles sont très importantes pour l’avenir du pays car certaines PME démarrent des activités innovantes et représentent un potentiel de développement important. Les entreprises intermédiaires ont entre 250 et 4999 salariés sous réserve que le C.A ou le bilan total soient dans une certaine limite. Il n’y a finalement que 0,1% de grandes entreprises en France. Dit autrement,  sur 100 entreprises en France moins de 1 est une grande entreprise, c’est à dire des entreprises de 5000 salariés et plus, mais elles totalisent plus de 21% des salariés des entreprises. Parmi ces grandes entreprises on retrouve des groupes, c’est à dire avec une société mère et des filiales. Parmi les groupes beaucoup sont des firmes transnationales (FTN) ou Firmes Multinationales (FMN) c’est à dire une société qui a des filiales dans plusieurs pays.
Les FMN françaises très connues sont Total ou Elf, Renault ou Peugeot, Bouygues ou LVMH, ou encore Crédit Agricole, Axa et BNP-Paribas et bien d’autres … Regarde les 40 plus grandes Sociétés Anonymes françaises, celles qui sont cotées au CAC40.
 
Ces grands groupes représentent beaucoup de salariés. Par exemple, Carrefour emploie environ 382000 salariés et Pinault-Printemps-Redoute (le groupe PPR) représente plus de 115000 salariés.
 

      B.  Secteur de production et branche d’activités

      Cela fait déjà longtemps au collège, en Histoire&Géographie notamment, que tu utilises la notion de secteur de production. 
. le secteur primaire c’est l’agriculture et le pèche mais aussi la sylviculture et pour certains on doit également y compter certaines activités extractives, les gisements et les mines.
. le secteur secondaire regroupe toutes les activités liées à la transformations des matières premières. C’est le monde de l’industrie sans la Construction ou le Bâtiment et Travaux Publics. 
. le secteur tertiaire, c’est le monde des services.
 
Mais ce découpage est beaucoup trop vague et imprécis. Par exemple on classera Renault dans le secteur secondaire car son activité principale est de produire des voitures mais cependant, tu en conviendras, Renault crée beaucoup de services, d’assistances, de réparations, financiers, … De plus dans les pays développés,le secteur des services regroupe plus des ¾ des travailleurs ce qui nécessite de mieux cerner ce secteur.
Aussi il existe un classement plus précis en branches d’activité que l’INSEE appelle la Nomenclature des Activités Françaises.
  Agriculture, chasse, sylviculture
  Pêche, aquaculture, services annexes
  Industries extractives
  Industrie manufacturière
  Production et distribution d’électricité, de gaz et d’eau
  Construction
  Commerce ; réparations automobile et d’articles domestiques
  Hôtels et restaurants
  Transports et communications
  Activités financières
  Immobilier, location et services aux entreprises
  Administration publique
  Éducation
  Santé et action sociale
  Services collectifs, sociaux et personnels
  Activités des ménages
  Activités extra-territoriale
 
Classe les métiers suivants dans les différentes branches d’activité (correction à la fin)
secrétaire de mairie
ingénieur chimiste
serveur dans un bar
hôte d’accueil en magasin
chef de travaux
directeur financier
agent immobilier
aide soignant
mécanicien
transporteur
 
 

II. L’entreprise: un agent qui fait des choix

Les entreprises ont un objectif principal ; faire du profit mais leurs ressources sont limitées. Les entreprises doivent donc établir des choix.
Nous allons analyser comment l’entreprise élabore ses choix vis-à-vis des facteurs de production utilisés et vis-à-vis de la quantité à produire
 

        A.  Quelle combinaison des facteurs de production utilisée?

        Les facteurs de production? Il s’agit des moyens utilisés par une entreprise pour produire. On distingue le facteur travail autrement dit la main-d’œuvre et le facteur capital dont le flux se mesure par la FBCF c’est à dire selon l’ INSEE la Formation Brute de Capital Fixe qui regroupe le capital qui ne se détruit pas au cours de la production. Selon l’ INSEE il faut qu’il soit utilisé au moins une année. Les entreprises doivent donc choisir le nombre de travailleur à embaucher et le volume de capital à utiliser. C’est ce qu’on appelle la combinaison des facteurs de production
 
        B.  Le choix de la combinaison des facteurs de production
        Le choix va dépendre de la complémentarité ou substituabilité des facteurs
Peut-on remplacer, substituer du travail par des machines? Voici une question qui est lourde de sens car cela équivaut à créer du chômage avec le progrès technique, nous y reviendrons plus tard. Pour l’instant il est nécessaire de distinguer «complémentarité» et «substituabilité»

 

  Définition Exemple
Facteur de production
complémentaire
Les facteurs de production
sont complémentaires,
autrement dit l’utilisation du
facteur capital est en lien avec
l’utilisation du facteur capital
Le chauffeur et son camion
Facteur de production
substituable
On peut remplacer le travail
de l’homme par du capital
technique*, on peut donc
choisir le facteur optimum
* où inversement mais c’est
moins la réalité
Un O.S remplacé par une
machine à commande
numérique
 
 
 
Qu’elle est la meilleur combinaison productive?
Lorsque les facteurs de production sont complémentaires l’entreprise n’a pas vraiment le choix. Il faut alors combiner les 2 facteurs comme par exemple l’ordinateur et l’informaticien. Mais si les facteurs de production sont substituables, l’entreprise doit faire un choix. On peut espérer qu’elle préfère l’homme à la machine mais comme tu le sais l’entreprise n’est pas un organisme philanthropique et si le coût du travail est plus élevé que la machine qui peut le remplacer alors le choix sera inévitable. On constate que les emplois menacés de substitution sont souvent les plus précaires. Ainsi les emplois répétitifs, peu qualifiés subissent la concurrence des
machines qui sont d’une précision absolue et qui ne se plaignent jamais. Quel monde impitoyable!
 
Cependant, il est nécessaire de s’interroger sur l’efficacité de chaque facteur de production. Cela nous amène à reprendre la notion de productivité c’est à dire la quantité produite (output) rapportée à la quantité de facteur de production utilisée (input)

      B. Quelle quantité produire?

     Comme tu le sais nous partons d’un modèle qui simplifie volontairement la réalité pour la rendre plus intelligible.
Ainsi, nous partons des hypothèses que l’entreprise cherche à maximiser son profit sous la contrainte de coûts des facteurs de production utilisée. Par ailleurs, on émet l’hypothèse que toute production sera nécessairement écoulée.

 Différents exercices nous permettent de donner la conclusion suivante: une entreprise qui est confrontée à la concurrence ne sera incitée à produire que si son coût moyen de production est inférieur au prix de vente. Sinon elle réalisera des pertes. De plus, l’entreprise produira jusqu’à ce que le coût de la dernière unité produite autrement dit le coût marginal soit égal au prix de vente.

 

III. La performance de l’entreprise

Qu’est-ce qu’une entreprise performante et comment la mesurer?
 
L’objectif principal d’une entreprise est de maximiser son profit. D’où l’idée qu’une entreprise est performante si elle réalise le bénéfice le plus important possible. Cela peut se voir sur le bilan et le compte de résultat.

Le compte de résultat est un document comptable qui récapitule l’ensemble des produits et des charges d’une entreprise (ou une association) sur une période donnée. En comptabilité la période se nomme l’EXERCICE et la plupart du temps cela se fait entre le premier janvier et le 31 décembre. Voila pourquoi les comptables ont souvent beaucoup de travail en fin d’année! Les produits et les charges regroupent 3 rubriques: les produits et charges d’exploitation. C’est dans la plupart des cas la rubrique la plus intéressante car elle permet de repérer ce qui est lié à l’activité de l’entreprise. Ainsi la différence entre les produits et les charges d’exploitation permettent d’obtenir le résultat d’exploitation. C’est donc un chiffre très important pour savoir si l’entreprise fonctionne bien ou pas! Ensuite il y a deux autres rubriques: les produits et charges financières. Par exemple, une dette auprès de la banque va charger l’entreprise. Attention à ne pas chavirer! Enfin il y a une dernière rubrique qui concerne les produits et charges exceptionnels. Par définition, on y impute donc tout ce qui présente un caractère exceptionnel. Par exemple, la vente d’un actif de l’entreprise ou des opérations de restructuration.

Il y a deux façons de présenter le compte de résultat. Soit on le présente sous forme de tableau comme ci-dessous ce qui permet de bien distinguer les produits et les charges.  

Charges Produits

charges d’exploitation

charges financières

charges exceptionnelles

produits d’exploitation

produits financières

produits exceptionnels

 
 Soit on présente le compte de résultat en liste comme ci-dessous:
 
  Exercice N Exercice N-1

Produits d’exploitation

– Charges d’exploitation

= Résultat d’exploitation

   

Produits exceptionnels

– Charges exceptionnels

= Résultat exceptionnels

   

– Participation des salariés

– Impôts sur les bénéfices

   
= Résultats de l’exercice    
 
Cette présentation en liste du compte de résultat permet de mieux comparer les résultats d’une période à l’autre.
 
Maintenant il faut que tu t’entraînes en manipulant les chiffres. Il faut mettre les mains dans le cambouis pour apprendre, non! Je te propose cet exercice.Ensuite tu pourras travailler le bilan
 
Le bilan est un document comptable réalisé en fin d’exercice qui permet de repérer l’état du patrimoine de l’entreprise. Tout ce qui concerne le patrimoine avec une valeur positive est en actif. Dit autrement, cela montre ce que fait l’entreprise . Par exemple cela concerne, la propriété des bâtiments, les terrains éventuels, l’argent placé sur les comptes, mais aussi le résultat de l’exercice si il est positif (voir le compte de résultat) … Par contre, le patrimoine avec une valeur négative est en passif ou dit autrement le passif permet de repérer d’où proviennent les capitaux d’une entreprise. On y retrouve par exemple, les capitaux propres. Ainsi dans le cas d’une Société Anonyme on retrouvera le montant des actions. On y retrouve également, les dettes ou emprunts réalisés!
 
Maintenant au boulot, le comptable. Par exemple reprend l’exercice proposé
 
 
 
 Correction de l’exercice I. B

Classe les métiers suivants dans les différentes branches d’activité:
secrétaire de mairie               services collectifs
ingénieur chimiste                 industrie ou services selon …
serveur dans un bar               services personnels
hôte d’accueil en magasin    services personnels
chef de travaux                       construction
directeur financier                 activités financières
agent immobilier                    immobilier …
aide soignant                           santé
mécanicien                              commerce, réparation …
transporteur                            transports
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *